Commerce International

Etudier dans le domaine Commerce International

Service d'orientation en ligne

Commerce International : guide des écoles et formations

Commerce International : guide des coles et formations

Secteur d'activité

La libre circulation des biens et des services en Europe ainsi que la libéralisation des échanges internationaux font du commerce international une filière de choix. Le professionnel a pour but de prospecter et de développer de nouveaux marchés. Il élabore les offres, vend, achète aux différents acteurs (fournisseurs, distributeurs, clients...).

La logistique et les techniques d'import et d'export lui sont quotidiennes. Maitrisant plusieurs langues étrangères, il participe à la négociation, la conception d'argumentaire de vente, la mise en place de politiques commerciales et assure le suivi administratif et la gestion commerciale.

Diplômes

De nombreuses formations en continue ou en alternance mènent aux métiers du commerce international, à différents niveaux de diplôme :

Diplômes accessibles après la troisième

Il n'existe pas de formation spécialisée dans le commerce international avant le Bac+2 (BTS) ou Bac+3 (Bachelor post Bac). Les BEP, CAP et Bac pro en commerce, vente et commerce sont des alternatives. L'obtention d'un bac pro est nécessaire à la poursuite d'études supérieures spécialisées. Toutefois ce n'est pas le cheminement type pour des études à l'international. La majeure partie de ces diplômés s'insèrent dans la vie active ou continuent leurs études de commerce avec un BTS NRC ou MUC.

Le BEP (en deux ans) le plus généraliste :

  • BEP Commerce Action Vente

Le CAP (en deux ans) le plus généraliste :

  • CAP employé de commerce multi spécialités (382 établissements dont 105 proposent la formation en apprentissage)

Après un BEP ou un CAP, les Bac pro (en trois ans) les plus généralistes :

  • Bac pro Commerce
  • Bac pro Vente

Diplômes Bac+2

Les BTS et DUT

Le BTS Commerce International est la formation la plus classique. Néanmoins un DUT techniques de commercialisation, un BTS MUC, NRC ou dans le domaine du commerce permettent de poursuivre en licence ou en bachelor spécialisé, mettant l'accent sur l'international.

L'insertion sur le marché du travail est une solution. Cependant de plus en plus de titulaires de ces BTS et DUT poursuivent leurs études.

Diplômes Bac+3

Les licences

  • Licence administration et échanges internationaux (AEI) spécialité commerce et affaires internationales (orientée vers le droit, la gestion, l'économie et les langues)
  • Licence langues étrangères appliquées (LEA) spécialité anglais-espagnol, anglais-japonais... (forme les assistants trilingues dans le domaine d'import-export et de la logistique internationale)

Les licences pro

  • Licence pro logistique de distribution et commerce international
  • Licence pro commerce spécialité import-export pour PME PMI
  • Licence pro adjoint de responsable export
  • Licence pro commerce import - export - échanges internationaux
  • Licence pro attaché au développement international des organisations
  • Licence pro commerce spécialité technico-commercial en commerce international

Les bachelors

Ils arborent différents noms mais présentent plus ou moins les mêmes programmes à quelques spécialités près : chargé de développement international, commerce international & european affairs, commerce international, chargé d'affaires internationales, responsable opérationnel à l'international, commerce et affaires internationales, marketing et commerce international, international business...

Ces bachelors sont disponibles dans les écoles de commerce et de management (ESC, EM, EGC). Les diplômés peuvent continuer sur un master. Les titulaires de licence pro sont plus rares dans les masters. Pour la plupart ils tentent leur chance sur le marché du travail.

Diplôme Bac+5

Les masters

Ces masters sont délivrés par les universités et les écoles de commerce. Certains présentent des différences infimes alors que d'autres sont clairement orientés vers un secteur tel que le master en management maritime. Il vaut donc mieux se renseigner auprès des établissements pour les spécificités de chaque formation.

Il existe différents titres : masters, masters professionnels, mastères spécialisés (MS) et masters of science (Msc). Les masters et masters professionnels sont des diplômes d'Etat reconnus par le ministère de l'enseignement supérieur. Les mastères spécialisés ont le label de la Conférence des grandes écoles (CGE). En ce qui concerne les masters of science, la reconnaissance du diplôme varie selon l'établissement qui les délivre. Une fois encore il est judicieux de se renseigner au préalable.

  • Master commerce et échanges internationaux
  • Master commerce et management international
  • Master affaires internationales et négociation interculturelle
  • Master langues étrangères et échanges internationaux spécialité langues et commerce international
  • Master langues étrangères appliquées (LEA) management et marketing international
  • Master professionnel commerce international
  • Master (Msc) in international business
  • Master (Msc) en management maritime, transport international et logistique
  • Mastère spécialisé (MS) ingénierie d'affaires internationales

Métiers

Liste de métiers (non exhaustive) :

  • Commercial export
  • Assistant transitaire
  • Assistant aux achats internationaux
  • Commercial export
  • Chargé de mission à l'international
  • Responsable de zone
  • Chef de produit
  • Responsable de l'administration des ventes
  • Acheteur international
  • Chargé de clientèle
  • Responsable import-export
  • Chef de projets internationaux
  • Responsable marketing international
  • Assistant ou responsable trilingue import-export

Dynamisme du secteur

Bien que la crise économique ai entraîné un ralentissement notable, à l'heure de la mondialisation les échanges battent leur plein. Les accords commerciaux se multiplient car de plus en plus de pays y participent.

D'après le journal Les Échos, la valeur des flux financiers et des échanges commerciaux a tout de même augmentée depuis ces 30 dernières années. Cela représentait "36% du PNB en 2012, une part de 1,5 fois plus élevée qu'en 1980". Ce sont aussi "15 à 25% des échanges internationaux qui contribuent à la croissance mondiale chaque année".

L'explosion des services mais aussi l'évolution technologique des transports, des outils de communication et de traçabilité des produits ont facilité le commerce. La libéralisation des échanges favorise la concurrence et l'innovation, de quoi engendrer l'apparition de nouveaux acteurs commerciaux.

Qualités nécessaires

Le commerce international s'adressent à ceux qui aiment un minimum les mathématiques et la négociation. Vendre ou acheter au prix que l'on souhaite implique d'être patient et tenace. L'organisation et la rigueur sont de mises.

La dimension culturelle est toute aussi importante. L'ouverture et la volonté de comprendre les autres et leurs différences sont primordiales. La connaissance de langues étrangères est par conséquent essentielle, à commencer par l'anglais.

Recherchez et trouvez votre future école

293 écoles proposent une formation dans le domaine Commerce International

Il y a 330 formations dans le domaine Commerce International sur Etudinfo. Veuillez spécifier une région ou un niveau de diplôme pour afficher les écoles les plus pertinentes.

Recherchez et trouvez votre future école

Donne ton avis sur ton établissement

Nom de l'école *

Formation suivie

Année d'entrée

Note globale *

Lieu du campus


Votre avis * : 200 caractères minimum

Que pensez-vous de votre école ? Parlez de la qualité des cours, du corps enseignant, de la vie étudiante. Argumentez votre propos et dites nous ce qui vous a plu et déplu.

Recommandez-vous cette école ? *

   

Plus tard