Armée de terre

Etudier dans le domaine Armée de terre

Service d'orientation en ligne

Armée de terre : guide des écoles et formations

Arme de terre : guide des coles et formations

Secteur d'activité

Près de 140.000 militaires et civils forment les forces de l'Armée de terre. Ils assurent la sécurité de la population française sur le territoire, participent aux forces armées européennes et interviennent à l'extérieur sur des terrains de conflit.

Formations et écoles

Sans condition de diplôme

Lycées Terre de la Défense

Les quatre lycées Terre de la Défense accueillent dans un environnement militaire des élèves de la 6e à la terminale, ainsi qu'en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) :

  • le lycée militaire d'Aix-en-Provence,
  • le lycée militaire d'Autun,
  • le Prytanée national militaire de la Flèche,
  • le lycée militaire de Saint-Cyr l'Ecole.

Ils ne sont pas réservés aux élèves se destinant à une carrière militaire.

Réserviste militaire du rang

Pour devenir réserviste militaire du rang, il faut avoir entre 17 et 35 ans et suivre la formation militaire initiale du réserviste (FMIR) de 13 jours dans un régiment, sanctionnée par le certificat pratique de réserve (CP-R). Les réservistes doivent ensuite rejoindre leur unité d'affectation 20 jours par an en moyenne. Ils peuvent apporter un renfort lors de certaines missions de l'armée, assurer la relève des unités actives lorsque celles-ci sont mobilisées à l'étranger, voire même participer aux opérations extérieures.

Engagé volontaire de l'armée de terre

Âgés de 17 ans et demi à 26 ans, les engagés volontaires de l'armée de terre (EVAT) suivent une formation générale initiale de 15 semaines dans l'un des centres de formation d'instruction militaire (CFIM), puis une formation spécialisée initiale au sein du domaine d'emploi visé (infanterie, génie, artillerie, etc.), de 4 à 6 mois. Ils signent ensuite un contrat de 3, 5, 8 ou 10 ans, renouvelable jusqu'à 27 ans de services. Les EVAT ont la possibilité d'intégrer directement le corps des officiers par concours.

Niveau bac à bac +2

Élève officier à l'école spéciale militaire de Saint-Cyr

Les titulaires du baccalauréat de moins de 22 ans peuvent se présenter au concours d'entrée à l'école spéciale militaire de Saint-Cyr. Ils suivent une formation en deux temps :

  • trois ans à l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan dans le Morbihan, dont deux années académiques et une année militaire,
  • en fonction du classement obtenu à l'issue de ces trois années, les élèves choisissent l'une des écoles de formation spécialisée : aviation légère de l'Armée de terre, infanterie, cavalerie, artillerie, train, matériel, génie ou transmissions.

Leur carrière se déroule également en deux parties :

  • pendant 10 ans, ils commandent une section d'une trentaine d'hommes puis une unité d'une centaine d'hommes, avant de passer le diplôme d'état-major (DEM) et le concours de l'enseignement militaire supérieur (EMS) : école de guerre ou diplôme technique,
  • en fonction du concours choisi, ils se dirigent ensuite vers le commandement ou l'expertise.

Pilote d'hélicoptère sous contrat d'officier

Les titulaires du baccalauréat de moins de 29 ans qui satisfont aux épreuves de sélection de l'aviation légère de l'Armée de terre (ALAT) peuvent entrer en formation pour devenir pilote. Elle dure quatre ans :

  • 14 semaines de formation initiale aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan,
  • 12 à 15 mois de formation de pilote d'hélicoptère à l'école de l'aviation légère de l'Armée de terre (EALAT) de Dax dans les Landes,
  • 30 à 52 semaines de formation spécialisée à l'EALAT du Luc au Cannet des Maures.

Élève officier en Allemagne

Les bacheliers de 17 à 19 ans qui maîtrisent parfaitement l'anglais et l'allemand ont la possibilité d'intégrer la Bundeswehr. S'ils réussissent le concours d'entrée, les élèves passent :

  • 4 mois aux écoles Saint-Cyr Coëtquidan,
  • 5 mois au centre de formation interarmées du renseignement (CFAIR),
  • 5 ans au sein de la Bundeswehr, avant de revenir se spécialiser en France.

Sous-officier

De 17 ans et demi à 25 ans, les titulaires d'un bac peuvent entamer une formation de sous-officier. Elle se fait en deux temps :
  • les 8 premiers mois à l'école nationale des sous-officiers d'active (ENSOA) de Saint-Maxent,
  • selon la spécialité, 5 à 36 mois de formation technique au brevet de spécialité de l'armée de terre (BSAT).

Les sous-officiers des troupes de montagne doivent intégrer l'école militaire de haute montagne (EMHM) pour 2 semaines, puis l'ENSOA pour 2 mois, et pour finir à nouveau l'EMHM pendant 12 mois.

Niveau bac +3 et plus

Officier sur titre

Les titulaires d'un diplôme niveau bac +5 âgés de moins de 25 ans peuvent se présenter au concours de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr, où ils passeront une année avant d'intégrer une école d'application dans le domaine choisi.

Métiers

  • Agent de restauration, hôtellerie, loisirs
  • Agent logistique
  • Aide maréchal ferrant
  • Aide moniteur éducation physique, militaire et sportive
  • Arrimeur largueur
  • Athlète militaire
  • Cavalier de manège
  • Contrôleur de sécurité aérienne
  • Documentaliste aéronautique
  • Électromécanicien frigoriste
  • Équipier sécurité civile
  • Géographe
  • Infirmier
  • Instructeur sol personnel naviguant
  • Interprète - analyste imagerie
  • Maître-chien
  • Météorologiste
  • Moniteur de conduite
  • Moniteur d'entraînement physique, militaire et sportif
  • Musicien
  • Officier de carrière de recrutement direct
  • Pilote d'hélicoptère
  • Plongeur combattant du génie
  • Pompier sauveteur aéronautique
  • Sous-officier des sports équestres
  • Spécialiste drones
  • Spécialiste recherche aéroportée et actions spéciales
  • Spécialiste renseignement d'origine électromagnétique

Chefs

  • Chef de cellule recherche sur véhicule
  • Chef de char ou d'engin blindé
  • Chef de groupe de combat du génie
  • Chef de groupe de combat d'infanterie
  • Chef de groupe déploiement lourd et études du génie
  • Chef de groupe d'artillerie sol-sol
  • Chef de groupe missile sol-air
  • Chef de groupe risques nucléaires, biologiques, chimiques
  • Chef de groupe sécurité civile
  • Chef de patrouille appui mouvement
  • Chef d'équipage livraison par air
  • Chef d'équipe électromécanicien frigoriste
  • Chef d'équipe plongeur
  • Chef d'escouade transport-ravitaillement

Combattants

  • Combattant auxiliaire sanitaire
  • Combattant de la cavalerie blindée
  • Combattant de la cynotechnie
  • Combattant de la logistique
  • Combattant de l'appui mouvement
  • Combattant de l'artillerie
  • Combattant de l'infanterie
  • Combattant de l'infanterie sur engin blindé
  • Combattant des systèmes d'information et de communication
  • Combattant du génie
  • Combattant du pétrole
  • Combattant du renseignement aéroporté
  • Combattant du renseignement drones
  • Combattant en recherche blindée profonde
  • Combattant pilote du génie

Mécaniciens

  • Mécanicien avionique
  • Mécanicien cellules et moteurs
  • Mécanicien détection électromagnétique
  • Mécanicien d'armement
  • Mécanicien moteur
  • Mécanicien optronique antichars et NBC
  • Mécanicien structure des aéronefs
  • Mécanicien systèmes d'information et de communication
  • Mécanicien tourelles et conduites de tirs

Techniciens

  • Technicien de gestion
  • Technicien de la guerre électronique
  • Technicien de maintenance armement
  • Technicien de maintenance automobile
  • Technicien de maintenance électronique
  • Technicien de maintenance optronique
  • Technicien de maintenance paralargage
  • Technicien de production eau et électricité
  • Technicien déploiement lourd
  • Technicien des matériels de santé
  • Technicien des réseaux informatiques
  • Technicien des réseaux radio
  • Technicien des systèmes de télécommunication
  • Technicien des systèmes de télécommunication satellitaires
  • Technicien des systèmes de télécommunication tactiques
  • Technicien énergie
  • Technicien logistique
  • Technicien pyrotechnie
  • Technicien service des essences des armées
  • Technicien tourelles et conduite de tirs

Dynamisme du secteur

L'Armée de terre recrute chaque année à tous les niveaux : pour consulter toutes les offres d'emploi, rendez-vous sur la page Les emplois qui recrutent. C'est un secteur qui permet une évolution de carrière : 70% des sous-officiers ont débuté comme EVAT.

> Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site officiel de recrutement de l'Armée de terre.

Recherchez et trouvez votre future école

Donne ton avis sur ton établissement

Nom de l'école *

Formation suivie

Année d'entrée

Note globale *

Lieu du campus


Votre avis * : 200 caractères minimum

Que pensez-vous de votre école ? Parlez de la qualité des cours, du corps enseignant, de la vie étudiante. Argumentez votre propos et dites nous ce qui vous a plu et déplu.

Recommandez-vous cette école ? *

   

Plus tard